You are currently viewing Mini aquarelle d’hiver [tuto aquarelle facile]

Mini aquarelle d’hiver [tuto aquarelle facile]

4.8/5 - (6 votes)

Comment peindre une mini aquarelle d’hiver.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Retranscription de la vidéo Youtube :

Bonjour, ici Katell de peinture aquarelle facile.

Dans ce tuto, nous allons peindre une mini-aquarelle d’hiver, facile à réaliser, avec quelques techniques aquarelles originales.

Je vous donnerai plein d’astuces et de techniques aquarelles tout au long de ce tuto.

Cette aquarelle est parfaite pour une carte de voeux par exemple.

Dessin de la mini aquarelle d’hiver

1ère étape : le dessin très facile de la mini-aquarelle d'hiver

Je commence par le dessin, extrêmement simple ici.

Je délimite juste le sol, 2 petites collines de neige. J’en dessine 2 pour donner plus d’intérêt à ce sol et plus de profondeur à cette petite aquarelle.

Et je place l’arbre. Juste le début du tronc pour le situer.

Je le place environ au tier de la feuille, je le décentre pour une meilleure composition.

En effet, il faut éviter de centrer les éléments principaux dans votre aquarelle, ils seront davantage mis en valeur en étant décentrés.

D’ailleurs, cette « règle » de composition porte un nom, règle entre guillemets car il n’y a pas de règle à suivre absolument en art, vous faites comme vous le souhaitez, il s’agit de la règle des tiers.

Avec une gomme mie-de-pain, je tapote sur les traits de crayon pour les estomper. En effet, la neige sera peinte très claire, les traits de crayons se verront sous la peinture, il faut donc les estomper au maximum.

Ce n’est par contre pas nécessaire de le faire pour le tronc comme celui-ci sera foncé. Bien au contraire, pour le tronc, il est préférable de bien appuyer avec le crayon pour que le trait se voit toujours après avoir peint le ciel.

Avant de commencer la vidéo, j’ai mis du ruban adhésif tout autour de ma petite aquarelle.

C’est à la fois pour la délimiter, comme elle sera peinte sur un quart de feuille de papier aquarelle, c’est à dire environ 10 cm de hauteur sur 13 cm de largeur, et pour laisser un joli cadre blanc tout autour à la fin.

Pose du liquide de masquage pour un feuillage d’hiver enneigé

2ème étape de la mini-aquarelle d'hiver : masquer le "feuillage" enneigé en tapotant avec une éponge chargée de liquide de masquage

Je vais maintenant déposer du liquide de masquage à l’aide d’un morceau d’éponge pour masquer la neige sur l’arbre.

Ce sera un arbre d’hiver tout blanc.

Je tapote avec l’éponge sur le papier.

D’autres instruments que l’éponge peuvent fonctionner ici, par exemple un papier absorbant en boule. Tant que ça nous donne bien la texture d’un feuillage, c’est bon. Même si ici, ce n’est pas vraiment du feuillage mais de la neige.

Mon papier est le papier aquarelle en cellulose Etival de Clairefontaine en bloc encollé.

En bloc encollé signifie que toutes les feuilles sont attachées entre-elles, ce qui limite fortement le gondolement. D’ailleurs c’est pour cette raison que je n’ai pas préalablement découpé mon papier au format souhaité.

Le papier aquarelle en cellulose est un papier de moins bonne qualité que le papier aquarelle en coton, mais il est aussi beaucoup moins cher. Pour débuter l’aquarelle, pour peindre une mini aquarelle toute simple comme celle-ci, c’est largement suffisant.

Je mets plus de liquide de masquage au centre de l’arbre, où je laisse juste quelques petits trous sans liquide de masquage.

J’en mets moins en périphérie de l’arbre, ce seront seulement quelques petits points masqués.

Une fois que vous êtes satisfaits, que ça forme bien un beau feuillage, même si ça n’en est pas, il faut laisser sécher totalement le liquide de masquage.

Vous pouvez utiliser un sèche-cheveux pour aller plus vite.

Le mien est un peu loin, j’ai oublié de l’amener près de moi. Tant pis, si la couche de liquide de masquage n’est pas trop épaisse l’attente ne devrait pas être très longue.

Peinture du ciel à l’aquarelle

3ème étape de la mini-aquarelle : peindre le ciel dans l'humide

Maintenant que c’est bien sec, nous allons pouvoir passer à la suite.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment peindre des fleurs de cerisier à l'aquarelle facilement

Je prends mon pinceau à lavis pour humidifier le ciel. Il s’agit du pinceau Aquarellys en taille 1.

Le pinceau à lavis de petite taille est l’idéal ici comme je peins sur un petit format. Mais ce n’est pas non plus une obligation, un pinceau à lavis plus large ou un pinceau rond classique pas trop fin feront l’affaire.

J’ai pris une bonne quantité d’eau avec mon pinceau et je repasse de multiples fois au même endroit pour bien imprégner le papier d’eau.

J’humifie partout sauf le sol.

Toujours avec le même pinceau, je prends de la peinture bleu Azur, il s’agit d’un bleu froid, proche du cyan.

Je le mélange à un peu de peinture rose, il s’agit d’un rouge froid, pas vraiment d’un rose en réalité mais plutôt d’un magenta. Comme cela le bleu sera un peu moins froid et un peu plus sombre.

Je dépose le bleu dans le coin en haut à gauche et je peins une partie du ciel avec.

La peinture se diffuse dans l’humide, les rebords sont flous.

Je prends plus de peinture sur mon pinceau pour obtenir des endroits plus foncés dans mon ciel, pour que celui-ci ne soit pas trop uniforme. Il est important que le bleu soit assez sombre autour du liquide de masquage pour bien voir l’arbre en négatif.

Je nettoie mon pinceau et je prends du rose pur.

J’utilise de la peinture aquarelle fine en tube White Nights.

Vous pouvez utiliser au choix de la peinture en tube ou en godet. D’ailleurs, ma peinture ayant séché sur la palette, c’est comme si j’utilisais de la peinture en godet. La seule différence c’est que j’ai moins peur de salir ma peinture en faisant les mélanges comme il ne s’agit pas de godet.

Je le fond à certains endroits avec le bleu.

On obtient un violet entre la partie bleue et la partie rose. C’est comme un dégradé, mais un dégradé volontairement imparfait pour rendre le ciel plus intéressant.

Je me lâche pour ce ciel beaucoup plus créatif que réaliste. On est entre le coucher de soleil et les aurores boréales, chacun voit ce qu’il veut.

Encore une fois, je mets plus de peinture à certains endroits. Et je vais même enlever un peu de peinture à d’autres endroits.

L’idée étant de varier un peu les valeurs claires/foncées pour rendre le ciel moins uniforme.

Pour cela, je nettoie et enlève l’eau de mon pinceau sur mon papier absorbant. Si je rajoute de l’eau dans ce ciel, celle-ci risque de repousser les pigments déjà présents et former des auréoles ou d’autres bavures.

Ce qui d’ailleurs peut être volontaire, mais pour ce ciel, je n’ai pas envie de créer d’auréoles. En tout cas, pas avec de l’eau.

En plus du bleu azur et du rose, je vais aussi utiliser le jaune.

Ce qui signifie que je vais peindre cette mini aquarelle d’hiver avec les 3 couleurs primaires, cyan, magenta et jaune.

Vous n’êtes pas obligés d’avoir exactement les mêmes couleurs que moi, mais si vous souhaitez un résultat similaire, essayez d’avoir un bleu et un rouge se rapprochant au maximum du cyan, donc d’un bleu froid et du magenta, donc d’un rouge froid.

Je fais pareil avec le jaune. Je le fond à certains endroits avec le rose.

J’ai mis un peu trop de jaune je trouve, du coup je ne vais pas le foncer à certains endroits, mais seulement en enlever, toujours avec mon pinceau propre et sans eau.

Utilisation du sel sur la mini aquarelle

Déposer des grains de sel dans le ciel encore humide de la mini aquarelle

Très vite, avant que la peinture ne sèche, je prends un peu de sel fin et je le dépose un peu partout dans le ciel.

Il ne faut pas trop en mettre non plus.

Le sel va créer un effet de texture semblable à de la neige qui tombe. Chaque grain de sel va repousser la peinture, un peu comme une auréole formée par l’eau mais en plus petit, donc plus adapté pour des flocons de neige.

Vous pouvez aussi utiliser du gros sel, mais sur une mini-aquarelle le sel fin est plus adapté.

Peinture du sol enneigé à l’aquarelle

5ème étape : peindre le sol avec un bleu très dilué en laissant du blanc

J’ai fini avec le ciel, je passe maintenant au sol.

Avec mon pinceau rond très fin, il s’agit du pinceau Davinci en taille 1, je prends de la peinture bleu azur pure, sans mélange, mais très très diluée. Il faut vraiment que ce bleu soit très clair.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment peindre un paysage marin à l'aquarelle

A l’aquarelle, le blanc étant celui du papier, pour éclaircir une couleur, il faut avoir très peu de pigments sur le pinceau par rapport à la quantité d’eau.

Je peins quelques ombres sur la neige avec.

J’en peins surtout dans le haut de la première colline pour bien la démarquer de la colline située derrière. Mais je peins aussi ailleurs en laissant des parties blanches, sans peinture du tout.

Pour m’assurer de garder un bleu très clair, je le dépose d’abord sur la palette, comme ça, il m’en reste très peu sur mon pinceau.

Pareil pour la 2ème colline.

Je peins surtout en haut et beaucoup moins dans le bas pour la démarquer de la 1ère colline. Elle peut aussi être légèrement plus claire que la première colline pour un effet de profondeur lié à la perspective atmosphérique, mais ce n’est pas non plus obligation.

Pour passer à la suite de l’aquarelle, il faut que le ciel soit parfaitement sec, ce qui est loin d’être le cas pour le moment.

Même pour peindre de petites aquarelles, il faut souvent être patient. Surtout que le sel ralentit le séchage de l’aquarelle et empêche l’utilisation du sèche-cheveux qui risquerait de déplacer les grains de sel.

Enlever le sel et le liquide de masquage de la mini-aquarelle

Nous voici très longtemps après.

J’enlève délicatement les grains de sel.

On peut voir que le sel a bien créé les effets voulus. Par contre je trouve dommage que les effets soient par paquet et pas répartis de manière plus uniforme dans le ciel.

Et je frotte sur le liquide de masquage pour le retirer.

C’est pour cela que le ciel devait être parfaitement sec. Si l’on frotte sur une peinture pas parfaitement sèche, c’est la cata, celle-ci se retire du ciel et risque d’aller dans le blanc laissé par le liquide de masquage.

Peinture du tronc et des branches de l’arbre d’hiver

7ème étape : peindre le tronc et de petites branches qui se voient dans les trous du feuillage

Je reprends mon pinceau fin, et je mélange mes 3 peintures, bleu, rose et jaune pour obtenir un brun très foncé, c’est à dire un peu moins de bleu que de jaune et de rose dans le mélange.

Mais si vous obtenez un noir c’est bon aussi.

D’ailleurs, si vous utilisez un brun tout fait, c’est bon aussi. Ajoutez-y juste un tout petit peu de bleu pour le rendre plus sombre.

Avec ce mélange, je peins le tronc de l’arbre à l’aquarelle.

Son tronc s’arrête pile avant le sol, pour faire comme si l’arbre se situait derrière la colline. Comme ça, pas besoin de s’embêter à lui peindre une éventuelle ombre portée sur le sol.

En haut du tronc, je lui peins une branche. Puis je peins des branches qui se voient derrière son feuillage blanc, ou plutôt la neige, mais je trouve le terme feuillage blanc plus explicite.

Peinture de la neige dans l’arbre de la mini-aquarelle d’hiver

8ème étape : peindre les ombres de la neige dans l'arbre avec un bleu très dilué

Comme tout à l’heure avec la neige sur le sol, je prends du bleu pur mais très dilué avec mon pinceau fin pour peindre les ombres sur la neige se trouvant dans l’arbre.

Je peins dans le bas de chaque partie enneigée de l’arbre.

Je peux diluer avec un peu d’eau le bleu qui serait trop foncé. Voire même estomper les rebords pour rendre ces parties enneigées plus arrondies.

Bilan de la mini aquarelle d’hiver

J’ai terminé avec cette mini-aquarelle d’hiver.

Il ne reste qu’à retirer délicatement le ruban adhésif.

Avec le papier Etival de Clairefontaire, le ruban adhésif ne l’arrache pas, mais ce n’est pas le cas de tous les papiers.

Si le ruban adhésif arrache votre papier, préférez le ruban de masquage ou bien accrochez d’abord le ruban adhésif à votre peau ou à vos vêtements pour lui enlever un peu de son collant.

J’espère que ce tuto vous aura plu.

Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger gratuitement mon guide « l’essentiel pour débuter l’aquarelle » qui vous donnera plus de techniques aquarelles.

A bientôt sur peinture-aquarelle-facile.com !

Epingler l’article sur Pinterest :

Partager l'article

Cet article a 8 commentaires

  1. dechandon

    oui j ai bien reçu le message merci

  2. Dahlia noir

    Merci pour tous ces conseils indispensables à connaître pour réaliser une création. Très bonne année et encore merci.

    1. Katell

      Merci pour ce commentaire 🙂
      Très bonne année à vous aussi

  3. L'Orangerie White-Palacio

    Bonjour katell,
    C’est très intéressant et très bien expliqué 😊.
    Merci et bonne journée,
    L’Orangerie White-Palacio

    1. Katell

      Merci 🙂

  4. Suzanne

    Bonjour

    Je l’ai fait en janvier … Super bien expliqué !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.