You are currently viewing Peindre un arbre à l’aquarelle facilement et rapidement avec une astuce toute simple

Peindre un arbre à l’aquarelle facilement et rapidement avec une astuce toute simple

4.5/5 - (6 votes)

Comment peindre un arbre à l’aquarelle réaliste, ayant du volume, facilement et rapidement.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Retranscription de la vidéo Youtube :

Bonjour, ici Katell de peinture aquarelle facile.

Je vais vous montrer une technique pour peindre un arbre à l’aquarelle très facilement et rapidement.

Ensuite, vous me verrez peindre cette aquarelle majoritairement en vitesse accéléré.

Majoritairement, car, la partie où je peindrais les arbres de cette aquarelle, sera en vitesse réelle et je vous donnerais encore plus d’astuces et de techniques !

Astuce principale pour peindre un arbre à l’aquarelle

Cette technique aquarelle, je ne l’ai pas inventée, je l’ai trouvée dans l’excellent livre de Terry Harrison, Les arbres à l’aquarelle.

Elle consiste tout simplement à mettre 2 couleurs différentes sur un pinceau éventail, pour peindre un arbre bicolore du premier coup.

Déjà, pourquoi peindre un arbre bicolore ?

C’est le fait d’avoir à la fois un côté foncé et un côté clair qui donne du volume à l’arbre, et donc du réalisme.

Peindre un arbre à l'aquarelle rapidement en 2 étapes simples

Ici, je mets du jaune sur un côté, et du vert sur l’autre.

Le jaune correspond à la partie éclairée de l’arbre, et le vert, à la partie dans l’ombre.

En un seul passage je peins mon feuillage.

Je tapote avec mon pinceau pour représenter les petites feuilles qui dépassent.

Ça aussi c’est un élément important pour apporter du réalisme à votre arbre.

Sauf si votre arbre est vraiment très lointain. A ce moment-là, vous pouvez humidifier le papier, puis peindre avec votre pinceau bicolore sans forcément tapoter. La peinture se diffusera dans l’humide donnant un aspect flou à l’arbre.

Comment se compose un arbre

Peindre un arbre à l'aquarelle en une ou plusieurs parties

Ici, j’ai peint l’arbre en 2 parties.

Un arbre peut être composé de plusieurs parties. Chacune des parties est claire d’un côté et foncée de l’autre, toujours le même côté clair : le côté éclairé par le soleil.

Mais on peut très bien peindre un arbre simple, composé d’une seule partie.

Arbres aquarelle : autres outils pour les peindre

Utiliser un pinceau à lavis comme un pinceau éventail pour peindre le feuillage d'un arbre

Je peins cet arbre non plus avec mon pinceau éventail, mais avec mon pinceau à lavis.

J’écarte ses poils avec mes doigts pour en faire un pinceau éventail.

Pourquoi c’est utile de peindre un arbre en un seul passage ?

Vous allez me dire qu’on peut très bien peindre la partie jaune, puis la partie verte à côté ou par-dessus la partie jaune pour donner du volume à l’arbre.

Oui, il est tout à fait possible de faire ça.

Mais à l’aquarelle, plus vous repassez au même endroit avec votre pinceau, plus vous risquez de voir apparaitre une bavure.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  41 astuces dessin pour vos aquarelles

Moins il y a de coups de pinceau mieux c’est.

Tapoter avec une éponge qui contient de la peinture pour peindre le feuillage d'un arbre

Si vous n’avez pas de pinceau éventail ou de pinceau à lavis suffisamment gros pour écarter ses poils, vous pouvez utiliser une éponge.

J’ai découpé un bout d’éponge et je prends avec cette éponge le jaune d’un côté et le vert de l’autre pour peindre un arbre ayant du volume rapidement et facilement.

Je cache ce que je fais avec mon bras, mais je ne fais que de tapoter sur mon papier avec l’éponge.

Ici mon éponge a peint un feuillage un peu trop clair à mon gout.

Foncer si besoin avec quelques touches de vert moins dilué déposées avec un pinceau fin

Il est toujours possible de rajouter du feuillage plus foncé, moins dilué après coup.

Pour cela, je peints par touches avec mon pinceau fin.

Puis avec un peu d’eau, je fonds ces touches dans le reste de l’arbre.

Arbre aquarelle : peindre un tronc

Peindre le tronc en brun-vert, y compris de petites branches vues à travers les trous dans le feuillage

Maintenant, il faut rajouter des troncs à ces arbres.

J’utilise mon pinceau fin pour peindre les troncs en brun foncé.

Si ce brun tend vers le vert, c’est encore mieux.

Je peins aussi des bouts de branches qui se voient dans les trous du feuillage.

Ces branches doivent rester discrètes, il ne faut pas en peindre de trop.

Peindre un arbre à l’aquarelle d’une autre couleur

Un arbre peut être de différentes couleurs : jaune et vert, vert jaune et vert-bleu, orange et rouge...

Depuis tout à l’heure je peins des arbres jaunes et verts, mais bien sûr on peut utiliser d’autres couleurs.

Je vais vous le montrer ici avec du vert-jaune et du vert-bleu.

On pourrait aussi le faire avec du jaune-orangé et du rouge-orangé pour un arbre d’automne à l’aquarelle.

Et je rajoute un tronc à cet arbre.

Début de la démonstration du paysage aquarelle

Maintenant je vais vous montrer comment peindre des arbres intégrés dans une vraie aquarelle.

Je vais aussi vous donner d’autres astuces et techniques pour peindre un arbre à l’aquarelle.

Vous remarquerez que ce paysage à l’aquarelle est peint uniquement avec les 3 couleurs primaires cyan, magenta et jaune. Je n’utilise aucun vert tout fait.

Si vous maitrisez les mélanges de couleurs, vous n’avez besoin que de 3 tubes ou godets d’aquarelle pour peindre n’importe quelle aquarelle.

Peinture de l’arbre principal de l’aquarelle

Peinture de l'arbre principal à l'aquarelle

Je passe maintenant à la peinture de l’arbre principal de l’aquarelle.

Je vais utiliser mon pinceau à lavis pour cela.

Je trouve même plus simple d’utiliser le pinceau à lavis par rapport au pinceau éventail, les poils sont davantage écartés, on peut plus facilement peindre par touches en laissant des trous dans le feuillage.

Je mets du jaune dessus.

Pas trop non plus, j’en enlève un peu sur ma palette.

Et seulement sur un côté des poils du pinceau, je mets du vert.

Comme tout à l’heure, je peins un arbre en plusieurs parties en tapotant avec mon pinceau.

Le feuillage ne me satisfait pas totalement alors je repasse une autre fois avec mon pinceau, cette fois-ci un peu plus chargé de vert d’un côté.

Peinture du 2ème arbre aquarelle

Peinture du 2ème arbre aquarelle

Je passe au 2ème arbre, plus simple, composé d’une seule partie et je procède de la même façon.

Je rajoute un tronc à cet arbre, mais c’était une mauvaise idée de le faire tout de suite, le brun se diffuse dans le feuillage.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les silhouettes à l'aquarelle : petites astuces

Peinture du 3ème arbre aquarelle

Peinture 3ème arbre aquarelle

Toujours avec ce brun et mon pinceau fin, je peins un 3ème arbre sans feuillage.

Son tronc est fin et ses branches doivent être les plus fines possible, j’appuies à peine avec mon pinceau fin sur le papier et le tiens à la verticale pour appuyer le moins possible sur sa touffe.

On obtient un arbre sans feuille tout simple.

Correction de la 1ère bavure

Je corrige le brun du tronc qui s’était diffusé dans le 2ème arbre.

J’utilise mon pinceau propre avec très peu d’eau pour cela.

Peinture du tronc de l’arbre principal

Peinture du tronc de l'arbre principal

Je peins maintenant le tronc de l’arbre principal.

Il se voit dans le trou du feuillage.

Je trouve cependant qu’il se voit un peu trop, je reviendrais dessus après.

Correction de la 2ème bavure et technique aquarelle supplémentaire

Pour corriger ce tronc trop voyant, je frotte à certains endroits du tronc avec mon pinceau propre et un peu d’eau.

Puis je pose mon papier absorbant par-dessus pour enlever la peinture.

Nous avons maintenant des trous dans le tronc.

Je rajoute de la peinture verte dans ces trous pour représenter le fait que du feuillage arrive devant le tronc.

Amélioration du 2ème arbre aquarelle

Je rajoute un peu de vert-jaune par touches sur le côté éclairé du 2ème arbre qui avait éclaircit en séchant et était devenu à peine visible.

J’utilise mon pinceau rond moyen pour cela, en peignant par touches.

Aquarelle finale

J’espère que toutes ses astuces et techniques pour peindre des arbres à l’aquarelle pour auront été utiles.

Epingler l’article sur Pinterest :

Partager l'article

Cet article a 10 commentaires

  1. michel

    Ça a l’air tellement simple que ça fait envie. J’essaie !
    Ah que merci !

    1. Katell

      Je vous souhaite de peindre plein de beaux arbres à l’aquarelle 🙂

  2. fricke marc

    peintre depuis l’âge de 17ans et aussi pastels secs et acryl j’aime tous les styles de peinture sans critique. chacun a quelque chose à exprimer j’aime la nature mais depuis le décès de mon épouse ça coince un peu enfin il faut garder le moral! bonne journée à vous et merci

    1. Katell

      J’espère que votre envie de peindre reviendra. Bonne journée à vous aussi

  3. Andree

    merci pour ces explications si claires. Ca m’encourage à m’y mettre.

    1. Katell

      Merci pour ce commentaire 🙂 Je vous souhaite de belles aquarelles !

  4. Fontenel

    Merci Katell.
    J’aime beaucoup ce que vous faites, mais avec un poignet cassé …. c’est difficile …

    je vais ré-essayer plus tard…

    bonne journée

    1. Katell

      Merci 🙂
      Bon rétablissement.

  5. morisse ghislaine

    Merci pour ce cours d’une grande clarté, je pratique l’aquarelle depuis longtemps mais mes efforts restent
    Infructueux, gràce à vous je vais progresser.

    1. Katell

      Merci pour ce retour 🙂 Je vous souhaite de belles aquarelles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.