You are currently viewing 41 astuces dessin pour vos aquarelles

41 astuces dessin pour vos aquarelles

Voici une liste 41 petites astuces dessin faciles et concrètes, directement applicables dans vos aquarelles.
Elles sont parfaites pour débuter au dessin et à l’aquarelle.
Ces astuces sont décrites brièvement et sont, ou seront, davantage détaillées dans d’autres articles du blog ou dans des formations.

Contenus masquer

Sauvegarder cet article sur Pinterest :

Astuces dessin pour peinture
Astuces dessin pour vos aquarelles
41 astuces dessin pour vos aquarelle Pinterest

Les grands principes de base du dessin pour l’aquarelle

Ce qui change par rapport au dessin classique

La différence entre le dessin pour une aquarelle et le dessin classique, “fini”, seulement au crayon, c’est qu’à l’aquarelle, on ne dessine que les contours.

Les valeurs et les effets de texture seront représentés avec la peinture aquarelle.

Il existe néanmoins une exception, la technique de la grisaille qui consiste à faire un dessin fini (avec contours, valeurs, et éventuellement effets de texture), puis à peindre une couche diluée d’aquarelle par-dessus. Par transparence, le gris du dessin se voit toujours.

Une poire à l'aquarelle avec la technique de la grisaille

Un piège à éviter

Le problème de dessiner seulement les contours, c’est qu’il y a un risque non négligeable de dessiner un élément moins gros qu’il ne l’est en réalité.

En effet, les valeurs affinent les éléments, donc sans valeurs, l’élément paraitra plus gros qu’il ne l’est en réalité.
Par exemple, ici, il s’agit du même dessin avant et après avoir ajouté les valeurs. La personne semble avoir perdu plusieurs dizaines de kilos :

Dessin avant et après l'ajout de valeurs

Vous pouvez faire le test : dessinez les contours de ce zèbre sans “triche”, juste par observation. Puis décalquez-le ou mesurez la proportion longueur/largeur du zèbre.

Un zèbre à dessiner sans triche

Il y a fort à parier que votre zèbre dessiné sans triche soit un peu maigrichon par rapport à la réalité.

Bien vérifier le dessin avant de peindre, car le dessin a une importance capitale

Ça dépend des circonstances, mais en générale, réussir le dessin est très important pour réussir une aquarelle.

Je dirais même que c’est ce qu’il y a de plus important avec le respect des valeurs claires/foncées.

Du coup, je vous conseille très fortement de bien vérifier votre dessin avant de passer à la peinture.

Je vais quand même détailler davantage ce que j’entends par “ça dépend des circonstances”.

Par exemple, pour un portrait, si l’on souhaite reconnaitre la personne et son expression du visage, le dessin doit être précis au millimètre près.

Par contre, si l’on peint un portrait, seulement pour peindre un portrait, qu’importe si on reconnait la personne ou pas : tant que le portrait ressemble bien à un humain, c’est bon.

Un portrait à l'aquarelle qui ne ressemble pas à la personne, mais ça n'a pas d'importance

Ici, la personne sur le portrait ne ressemble pas vraiment à la personne sur la photo ayant servi de modèle, mais ce n’est pas grave, il s’agit d’une totale inconnue sur la photo, mon seul but était de peindre un portrait qu’importe la personne peinte.

Le portrait à l'aquarelle est ressemblant, le dessin est précis

Ici, il s’agit d’un portrait que j’ai offert à la personne peinte, il valait mieux qu’il ressemble bien à la personne.

Le raisonnement est le même pour un animal, un objet, ou même un lieu. Doit-on reconnaitre cet animal/objet/lieu précisément ?

Si oui, le dessin doit être très précis pour être fidèle à la réalité. Si non, on peut prendre quelques libertés.

Mais “prendre des libertés” ne signifie pas “dessiner n’importe comment”.

Par exemple, même si on n’a pas besoin de reconnaitre le lieu peint, il est quand même important de respecter la perspective, pour avoir une cohérence globale.

Ici, la montagne est moins large que la montagne sur le modèle photo, et ça n’a aucune importance si on n’a pas besoin de reconnaitre quelle montagne a été peinte.

Montagne à l'aquarelle

Ici, le chemin a été mal dessiné en perspective. Même si on n’a pas besoin de reconnaitre ce lieu en particulier, cette erreur de dessin est préjudiciable, la cohérence est perdue, l’impression de profondeur est gâchée.

Astuce dessin : respecter la perspective pour une impression de profondeur

Autre exemple, même si on n’a pas besoin de reconnaitre ce renard précisément, on doit quand même reconnaitre un renard, et donc respecter à peu près les proportions, comme ne pas dessiner des yeux trop gros par rapport à sa tête :

Astuces dessin : Un renard à la peinture aquarelle dessiné correctement

Dessiner ce que l’on observe

Les symboles c’est très bien pour les panneaux ou pour jouer au Pictionary, car tout le monde les reconnait facilement, mais c’est beaucoup moins bien pour donner du réalisme à une peinture.

Il faut bien dessiner ce que l’on observe, pas ce que l’on imagine.

Par exemple, voici un oeil tel qu’on se l’imagine et des yeux venant de portraits réalistes à l’aquarelle :

Dessiner ce que l'on observe, pas ce que l'on imagine : principe de dessin très important

Ça marche aussi pour tout le reste comme un soleil, un bateau, une fleur, etc.

Vous n’êtes pas obligé de tout garder

Dessiner ce que vous observez ne signifie pas dessiner TOUT ce que vous observez.

Vous pouvez tout à fait décider de supprimer un élément de la composition ou même de le déplacer, le simplifier ou le remplacer, s’il ne sert pas à la composition et/ou s’il est difficile pour vous de le dessiner/le peindre.

Je parle beaucoup plus en détail de tout ça et de bien plus dans la formation “Peindre d’après photo : peindre ses propres aquarelles créatives sans copier celles des autres”.

Variété et aléas dans la nature

Tout ce qui est naturel est très varié et aléatoire.

Astuce dessin : variété et aléas dans la nature

Par exemple, ici, y il a des fleurs vues de devant ou de dos, des fleurs fermées, des fleurs ouvertes, des fleurs devant la tige …

Au-delà du dessin, il est préférable d’utiliser des petites techniques aquarelles permettant l’aléatoire pour peindre la nature, en particulier la végétation. Toutes ces petites techniques sont vues en détail dans la formation “Tout connaître sur les techniques aquarelles”.

Par contre, tout ce qui est constructions humaines est très droit, précis et uniforme, avec des motifs répétitifs. En tout cas en 3 dimensions, dans la réalité. En 2 dimensions, sur le papier, il faut y intégrer la perspective qui rend les traits moins parallèles et les espacements moins uniformes, comme le verra plus loin.

Petites astuces dessin pour dessiner plus précisément

Commencer par dessiner avec des formes simples

Tout élément peut être divisé en formes simples.

Vous pouvez commencer par dessiner ces formes simples en comparant bien les proportions pour plus de facilité.
Puis détailler ces formes.

Par exemple, pour les portraits, je préfère commencer par dessiner la forme du visage, puis placer les différents éléments du visage un à un, en les plaçant les uns par rapport aux autres, pour finir par les détailler.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Peinture aquarelle : tubes ou godets ?

Vous trouverez 2 autres exemples dans cet article : Les bases du dessin : bien débuter

Gommer après avoir corrigé l’erreur pour éviter de la refaire

Ce n’est pas quelque chose que je fais à chaque fois, mais si vous avez mal placé un trait, vous pouvez d’abord le replacer avant de gommer le trait mal placé, pour éviter de le placer encore une fois au mauvais endroit.

Regarder les espaces négatifs

Si vous avez du mal à dessiner quelque chose, vous pouvez aussi penser à observer les espaces négatifs.

Astuce dessin : observer les espaces négatifs

Par exemple, observer la forme que prend l’intérieur de l’anse de la tasse au lieu de la forme de l’anse elle-même.

Regarder où se chevauchent les éléments

Par exemple, regarder à quel endroit se coupent la tasse et le citron pour les reproduire plus facilement.

Bouger l’entièreté du bras pour tracer un trait droit

Pour tracer un trait droit, il est plus facile de le faire en bougeant l’entièreté du bras plutôt que seulement les doigts ou le poignet.

C’est particulièrement utile pour tracer l’horizon, et encore plus particulièrement lorsqu’il s’agit de la mer, où l’horizon doit être parfaitement droit.

S’aider d’un compas pour dessiner

Astuces dessin : utiliser un compas pour dessiner une fleur ronde

Par exemple, pour dessiner ce genre de fleur, bien ronde, il est utile de commencer par tracer un rond avec un compas, puis de dessiner les pétales.

Tourner la feuille en même temps que de dessiner

Toujours pour dessiner le même genre de fleur bien ronde : pour dessiner des pétales bien droites et similaires (pas identiques car il s’agit de la nature !), vous pouvez tourner votre papier au fur et à mesure que vous les dessinez.

Par contre, j’avoue avoir rapidement arrêté cette méthode car je me perdais par rapport au modèle photo. En effet, je ne pouvais pas le tourner lui aussi.

Cette astuce dessin est valable si vous ne suivez pas scrupuleusement un modèle.

Faire un cadre avec les doigts pour dessiner sur le vif

Quand vous dessinez sur le vif, il n’est pas toujours facile de savoir quoi mettre sur votre papier au niveau de la composition, de savoir où s’arrêter, à gauche, à droite, en haut et en bas.

Voici une petite astuce dessin bien pratique : faites un cadre avec vos doigts ou bien avec un vrai cadre ou un cadre découpé dans un papier cartonné et tendez-le devant vous. Vous pourrez ainsi dessiner ce qui se situe dans ce cadre.

Tendre un crayon ou placer un crayon sur le modèle photo pour les proportions

Toujours pour dessiner (et peindre) sur le vif, vous pouvez tendre votre crayon (et fermer un oeil) pour comparer les proportions.

Cette astuce dessin est aussi valable si vous dessinez d’après un modèle photo. Comparez les proportions en posant un crayon (ou autre chose de droit) sur la photo.

Astuces dessin pour respecter la perspective

Comme vu plus haut, il est important de respecter la perspective pour garder une cohésion, même si on ne souhaite pas forcément reconnaitre le lieu (ou l’objet, ou la personne, ou l’animal car la perspective est partout, pas seulement pour les bâtiments).

Tendre le crayon ou placer le crayon sur le modèle photo pour l’orientation des lignes

Un crayon tendu quand vous dessinez sur le vif ou un crayon posé sur le modèle photo peut avoir une autre utilité que mesurer les proportions.

Cela permet de mieux se rendre compte de l’orientation des lignes, par exemple pour un bâtiment vu en perspective. Mieux se rendre compte si la ligne part vers le haut, vers le bas, ou bien reste bien parallèle à la ligne d’horizon.

Il n’est pas nécessaire de respecter la perspective à 100%. Bien au contraire, une perspective trop parfaite peut rendre le résultat froid.

Perspective pas parfaite mais cohérente pour une aquarelle d'immeubles
Perspective pas parfaite mais cohérente pour une aquarelle de maison

Comme vous le voyez sur ces aquarelles, la perspective n’est pas exactement la même que sur le modèle photo, elle est un peu atténuée, mais elle reste cohérente.

Même si la perspective n’a pas besoin d’être identique au modèle photo, qu’elle peut être atténuée, elle doit rester cohérente, c’est à dire que les lignes doivent aller dans le bon sens.

Avoir en tête les grands principes de la perspective

Le mieux, pour ne se tromper au niveau de la perspective est d’en connaitre les principes de base.

Vous les trouverez dans cet article : la perspective expliquée simplement.

Les ellipses ne sont pas en pointe sur le côté

Une ellipse est un cercle vu en perspective.

Une erreur de dessin courante est de dessiner les ellipses avec un angle alors qu’elles sont toujours arrondies.

Si vous les voyez avec un angle, c’est surement parce qu’il y a une double ellipse, comme dans cet exemple :

Astuce dessin : Le coin des ellipses est toujours arrondi, sauf s'il y a une double-ellipse

Ellipse du haut plus étroite que l’ellipse du bas

Ici, il s’agit encore d’une erreur de dessin très courante : dessiner les 2 ellipses d’une tasse, d’un vase, d’un verre… de la même hauteur.

Les ellipses du bas et du haut ne sont pas de la même taille.

Cette erreur est expliquée dans cet article : Petite astuce dessin : les ellipses.

Espacement et distances en perspective – 1ère méthode

Plus les éléments sont situés au loin, plus l’espacement entre chaque élément est petit.

Admettons que vous dessiniez à partir d’une photo.

Il s’agit de la photo d’une cloture un peu plus grande que le photographe (qui a pris la photo debout).

Déterminer la distance, l'espacement en perspective : 1ère méthode
  • tracer la ligne d’horizon (LH) à hauteur des yeux du photographe, bien à l’horizontale
  • placer le point de fuite (PF). Pour cela, vous pouvez d’abord le trouver sur la photo en traçant les lignes de fuite (haut et bas de la cloture), pour vous aider à le placer sur votre dessin
  • placer le premier poteau de la cloture. Comme la cloture est un peu plus grande que le photographe, il dépasse un peu au-dessus de la ligne d’horizon. Il est perpendiculaire à la ligne d’horizon
  • tracer les lignes de fuite partant du haut et du bas du 1er poteau et rejoignant le point de fuite
  • placer le 2ème poteau. Sa position par rapport au 1er poteau se fait par observation de la photo. Il est également perpendiculaire à la ligne d’horizon. Sa hauteur est déterminée avec les lignes de fuite
  • tracer les diagonales joignant les extrémités des 2 poteaux
  • tracer une ligne de fuite supplémentaire, passant par l’intersection des 2 diagonales et rejoignant le point de fuite. Cette ligne de fuite permet de déterminer le milieu de tous les poteaux sans avoir à mesurer. Une alternative est de mesurer à chaque fois le centre des poteaux
  • tracer une diagonale partant du haut du premier poteau, passant par le centre du 2ème poteau (centre déterminé par la ligne de fuite précédemment tracée) et allant jusqu’à la ligne de fuite la plus basse (emplacement du 3ème poteau)
  • l’emplacement du 3ème poteau est trouvé. Il est également perpendiculaire à la ligne d’horizon et sa hauteur est déterminée par les lignes de fuite
  • procéder de la même façon pour les autres poteaux : tracer une diagonale partant du haut du 2ème poteau, passant par le centre du 3ème poteau (centre déterminé par la ligne de fuite précédemment tracée) et allant jusqu’à la ligne de fuite la plus basse (emplacement du 4ème poteau)…

Espacement et distances en perspective – 2ème méthode

Déterminer la distance, l'espacement en perspective : 2ème méthode
  • commencer pareil, c’est-à-dire : tracer la ligne d’horizon, placer le point de fuite, placer le 1er poteau, tracer les lignes de fuite, placer le 2ème poteau
  • tracer une ligne perpendiculaire au 1er poteau (parallèle à la ligne d’horizon)
  • la séparer à parts égales d’une longueur un peu plus importante que la longueur qui sépare les 2 premiers poteaux.
  • rejoindre la première séparation à la ligne d’horizon en passant par le 2ème poteau. On obtient un point “de distance” (D) sur la ligne d’horizon
  • rejoindre toutes les autres séparations au point de distance
  • à chaque fois, à la croisée avec la ligne de fuite du bas, on a un poteau

Petites astuces pour ne pas abîmer le papier

Pour que l’étape de la peinture se passe le mieux possible, évitez d’abîmer le papier lors du dessin. Pour cela, il existe quelques astuces.

Utiliser une gomme mie-de-pain

Une gomme classique peut abimer le papier aquarelle. Préférez utiliser une gomme mie-de-pain qui permet d’effacer les traits de crayon en tapotant avec.

Faire le dessin à part puis le décalquer…

Le plus simple pour ne pas avoir à gommer et ne pas abîmer le papier aquarelle, est de faire le dessin ailleurs, par exemple sur une feuille à dessin. Puis de le transférer sur votre papier aquarelle, par exemple avec un papier calque.

Obtenir un dessin parfait grâce à des méthodes de “triche”

…ou décalquer directement le modèle

Si vous peignez à partir d’un modèle photo, rien ne vous empêche d’utiliser une méthode de “triche” pour le dessin.

Je me suis longtemps refusée à le faire, car justement, je voyais ça comme de la “triche”, mais au final, le résultat sera juste une aquarelle mieux réussie, avec un dessin parfait.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les bases du dessin : bien débuter

Vous gagnerez du temps (…ou pas, car décalquer peut prendre un certain temps).

Vous obtiendrez un dessin parfait (très important pour une aquarelle réussie !).

Vous n’abîmerez pas le papier aquarelle.

Le seul point négatif est que vous n’allez pas vous améliorer au dessin.

Du coup, si un jour vous n’avez pas d’autres choix que de dessiner (si vous peignez sur le vif par exemple), vous serez bloqué.

Mon conseil est de commencer par dessiner sans “triche” sur un papier à part avant de décalquer le modèle ou d’utiliser une autre méthode de triche.

Pour décalquer mon modèle photo, je zoom sur celui-ci de tel sorte à ce qu’il rentre sur mon papier calque et mon papier aquarelle, puis je décalque directement sur l’écran (2ème écran relié à mon ordinateur). Enfin, je transfère le dessin sur mon papier aquarelle.

Retourner le modèle en mode miroir

Astuce dessin : retourner la photo en mode miroir pour économiser 1 étape au décalquage

Pour économiser une étape au décalquage, avant même de zoomer sur mon modèle photo, je retourne l’image en mode miroir.

Sur le logiciel photo de Windows 10, il faut cliquer sur “Modifier et créer” -> “Modifier” -> “Retourner” -> “Enregistrer une copie”

Comme cela, le dessin sera dans le bon sens sur le papier aquarelle.

La méthode des carreaux

Une méthode de “triche” alternative au décalquage est la méthode des carreaux. Par exemple si vous peignez à partir d’une photo au format papier plus petite ou plus grande que votre papier aquarelle.

La méthode des carreaux consiste à tracer un cadrillage sur le modèle photo. Puis à tracer le même cadrillage proportionnellement plus grand ou plus petit sur le papier aquarelle. Et enfin, à reporter ce qui se trouve dans chaque carreau. Plus il y aura de carreaux, plus vous aurez de précision.

Par exemple, si votre modèle photo est 2 fois plus petit que votre papier aquarelle, les carreaux sur votre papier aquarelle doivent être 2 fois plus grands que les carreaux sur le modèle photo.

La méthode des “”carreaux”” sur ordinateur

Si votre modèle photo est numérisé, cette méthode est encore plus simple.

Vous tracez un quadrillage, ou même n’importe quels motifs sur votre papier aquarelle (ça peut même être un gribouillis !).

Méthode des carreaux sur ordinateur

Vous prenez en photo ce “quadrillage”, et à l’aide d’un logiciel photo comme Pixlr, vous superposez votre “quadrillage” au modèle photo.

Je montre tout ça plus en détail dans la formation “Peindre d’après photo”.

Obtenir un papillon aux ailes parfaitement symétriques

Il est important de dessiner des ailes parfaitement symétriques pour un papillon. En tout cas pour un papillon aux ailes grandes ouvertes.

Pour cela, vous pouvez dessiner une première moitié de papillon, puis la décalquer pour obtenir la 2ème moitié de papillon.

J’ai utilisé cette astuce dessin pour ce papillon par exemple :

Un papillon aux ailes parfaitement symétriques

Astuces dessin pour dessiner un portrait

Avoir quelques proportions standards en tête

Même si nous sommes tous différents, qu’il y a de petites variations entre chaque visage, il est toujours bien d’avoir quelques proportions standards en tête quand on dessine un portrait.

Par exemple, pour un portrait de face :

  • les yeux sont situés à la moitié du visage, crâne compris
  • il y a la place pour 1 oeil entre les 2 yeux

Il en existe beaucoup d’autres, pareil pour les portraits de profil.

Ces proportions sont décrites plus en détail dans la formation “Portrait réaliste à l’aquarelle”.

Plus l’enfant est jeune, plus les éléments de son visage sont bas

Les proportions standards sont en générale valables pour les adultes.

Ce qui différencie le plus un visage d’enfant d’un visage d’adulte est la taille de son front. L’affirmation “les yeux sont situés à la moitié du visage, crâne compris” est fausse pour un enfant.

Plus l’enfant est jeune, plus les éléments de son visage sont bas.

Garder en tête que les proportions standards ne suffisent pas

Ces astuces dessin pour le dessin de portrait ne suffisent pas.

Observez bien le modèle car tout le monde a des proportions spécifiques. De plus, si le modèle ouvre la bouche, par exemple, les proportions standards ne seront pas vérifiées non plus car les yeux se retrouveront plus hauts que la moitié du visage crâne compris. Enfin, dernier cas où les proportions standards ne sont vérifiées, c’est si le modèle n’est pas parfaitement de face ou de profil.

Placer des axes

Axes pour aider au dessin de portrait

Placer un axe vertical (au niveau des yeux) et un axe horizontal (passant par le nez et la bouche) permet de bien aligner les différents éléments du visage, en particulier si le visage n’est pas parfaitement de face.

Ces axes ne sont pas parfaitement droits car ils suivent l’arrondi du visage.

Aquarelles avec le dessin apparent : petites astuces

Les aquarelles avec le dessin apparent sont présentées en détail dans la formation “Tout connaître sur les techniques aquarelles”.

Le dessin apparent présente plusieurs avantages

  • Les détails sont plus faciles à représenter, à définir qu’à la peinture.
Le dessin apparent permet plus de précisions, de détails fins

Par exemple, pour représenter les barreaux du balcon sur cette aquarelle, il aurait fallu un pinceau très fin (et beaucoup de patience !).

  • De la même façon, il est possible de représenter des effets de texture.
Le dessin apparent permet des effets de texture

Par exemple des traits dans la haie et dans les arbres.

  • On obtient un style particulier qui s’éloigne, sans effort, du photoréalisme

Plusieurs matériels possibles

Le matériel pour le dessin le plus courant est le feutre à encre.

Ceux que j’utilise sont de la marque Uni Pin.

Mais il existe de nombreuses alternatives : un simple crayon gris (en appuyant bien), de la peinture noire, de l’encre de Chine, un simple stylo-bille,…

Plusieurs façons de procéder

  • 1ère possibilité : dessiner au crayon gris, peindre, repasser les traits à l’encre

Très bien si votre l’encre n’est pas waterproof (ou si vous utilisez de la peinture noire).

  • 2ème possibilité : dessiner au crayon gris (facultatif), repasser les traits à l’encre, peindre, ajouter éventuellement des détails à l’encre
  • 3ème possibilité : peindre (de manière approximative), dessiner à l’encre, puis éventuellement peindre plus précisément, puis éventuellement ajouter plus de détails à l’encre

Préférer un dessin spontané, directement à l’encre

Si vous êtes assez à l’aise avec le dessin, je vous conseille de dessiner directement au feutre à encre.

Cela accentuera la spontanéité, et donc le style croquis.

Ajouter des détails précis, mais pas partout

Pour plus de réalisme, n’hésitez pas à ajouter de tous petits détails, comme les imperfections d’un élément. Mais ne les ajoutez pas partout, sinon vous risquez de trop charger l’aquarelle.

Aquarelle avec le dessin apparent

Ici les ardoises ont été représentées par des traits fins, mais pas sur l’ensemble du toit.

Laisser des endroits sans encre du tout

Pour représenter quelque chose de flou et/ou de lointain comme des nuages, un reflet ou un arbre, vous pouvez ne pas repasser sur les traits à l’encre.

Dessiner avec des traits plus épais devant et plus fins derrière

Je n’ai pas pris l’habitude de le faire, mais pour ajouter de la profondeur, vous pouvez dessiner avec des traits plus épais aux premiers plans et avec des traits plus fins aux derniers plans.

Autres astuces dessin

Le style doodling

Aquarelle dans le style doodling

“Doodling” ou “doodle” signifie “gribouiller” en anglais.

Il s’agit de remplir une feuille blanche avec des dessins, des formes simples, comme les dessins effectués machinalement quand on est au téléphone ou à l’école dans le coin d’un cahier.

Ce sont des dessins spontanés, très simplifiés.

Ces dessins peuvent être colorés aux feutres, crayons de couleurs,.. et à l’aquarelle bien sûr.

C’est un style extrêmement simple techniquement que ce soit le dessin ou la peinture.

Vous pourrez même oublier certaines règles de dessin énoncées au début de cet article comme “Bien dessiner ce que l’on observe” ou encore “Variété et aléas dans la nature”.

Il est inutile de dessiner les éléments qui seront entièrement masqués au liquide de masquage

J’utilise le liquide de masquage Pebeo, je ne sais pas si c’est le cas pour tous les liquide de masquage.

Lorsque je masque un dessin au liquide de masquage, par exemple pour peindre un fond, les traits de crayon s’effacent lorsque j’enlève le liquide de masquage.

Du coup, il est inutile de dessiner tous les détails d’un élément qui sera masqué. Il est préférable de le faire après avoir enlevé le liquide de masquage.

Eviter les coïncidences

C’est une erreur de dessin que je vois très souvent : “haut du verre qui arrive pile au niveau de l’intersection entre la table et le mur”, “clocher de l’église qui arrive pile au niveau du sommet de la montagne”, “une fleur qui arrive pile à côté d’une autre fleur sans se chevaucher”…

Pour plus de réalisme dans votre dessin, il faut éviter les “heureuses coïncidences” de ce type.

La liste des 41 astuces dessin pour aquarelle est terminée 🙂

J’espère que cet article vous aura plus.

N’hésitez pas à partager en commentaire vos propres astuces dessin.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 124
  • 124
    Partages

Cet article a 12 commentaires

  1. myriam

    Merci pour cette article il est très intéressant.

    1. Katell

      Merci pour ce commentaire Myriam, je suis contente que l’article vous plaise 🙂

  2. hutin Gisèle

    très bon article qui nous apprend les erreurs à ne pas faire. Merci

    1. Katell

      Merci pour ce commentaire Gisèle 🙂

  3. M. Valériane

    Merci pour ce partage Katell, très instructif 😉

    1. Katell

      Merci pour ce commentaire Valériane 🙂

  4. Serge KREITER

    Excellentissime article, très utile, même quand on sait à peu près dessiné !

    1. Katell

      Merci beaucoup Serge 🙂

  5. Francine

    Merci beaucoup pour ces informations très pertinentes. Il reste à les mettre en pratique.

    1. Katell

      Merci Francine pour ce commentaire 🙂

  6. Catherine

    Merci pour ces infos très intéressantes. Il y en a qui me “parlent” plus spécialement.

    1. Katell

      Merci pour ce commentaire Catherine 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.