Tuto aquarelle : comment peindre un oiseau

Tuto aquarelle : comment peindre un oiseau

L’oiseau est un très bon modèle pour débuter à l’aquarelle pour plusieurs raisons :

  • il est plutôt simple à dessiner par rapport à d’autres animaux
  • il existe une multitude d’espèces pour une multitude de couleurs différentes
  • on peut peindre selon différents styles pour réaliser des oiseaux plus ou moins réalistes
  • le décor est facile à réaliser : une branche suffit
  • le décor peut aussi être sympas à réaliser si on rajoute des fleurs à cette branche

Voici mes conseils pour réussir à peindre des oiseaux à l’aquarelle selon que vous préférez un oiseau simplifié, réaliste ou surréaliste coloré.

Un oiseau simplifié à l’aquarelle

oiseaux simplifiés à l'aquarelle

Pour le dessin, n’hésitez pas à exagérer la forme ronde, faire des oiseaux “obèses” pour obtenir une forme simplifiée. Les oiseaux peuvent être vus de face ou de côté.

Ajoutez des touches de couleurs bien dégradées pour un rendu naturel. Préférez pour cela utiliser la technique du “mouillé sur mouiller”. La technique “mouillé sur sec” en prenant beaucoup d’eau avec le pinceau fonctionne également. Ces touches de peintures doivent être suffisamment pigmentées au centre, car en séchant, la couleur se verra moins. Laissez pas mal de blanc (blanc du papier).

Mettez tout de même un gris très léger sur le contour pour ne pas confondre l’oiseau avec le fond blanc du papier. Le gris est plus foncé au niveau de la tête et des ailes, toujours en effectuant un dégrader. Ici, le gris et le noir ont été obtenus en mélangeant de la terre de sienne brûlée avec de l’outremer.

Il faut ensuite ajouter les détails :

L’œil est simple, un rond noir auquel on a laissé une partie blanche au milieu (blanc du papier).

Il faut donc être minutieux pour ne pas déborder au centre de l’œil. Faites attention à ne pas mettre beaucoup d’eau sur le pinceau et surtout, attendez que le papier soit bien sec à cet endroit.

Cependant, il est toujours possible de rajouter une pointe de gouache blanche en dernier recours !

La même chose pour le bec. On peint le bec en noir en laissant un trait blanc au milieu.

Que ce soit pour le bec ou l’œil, n’hésitez pas à repasser plusieurs fois pour que ces parties soient bien noires.

Faites des pattes fines noires, très simples. ajoutez un peu de ce noir en haut des pattes, au niveau du ventre de l’oiseau.

Peindre un oiseau un peu plus réaliste

oiseau réaliste aquarelle

Pour peindre un oiseau réaliste à l’aquarelle, il faudra un peu de patience, ainsi qu’un bon papier à aquarelle. En effet, vous allez devoir repasser plusieurs couches de peinture pour un rendu le plus réaliste possible.

Pour réaliser cet oiseau, j’ai utilisé seulement deux couleurs : l’outremer et la terre de sienne brûlée.

Celles-ci permettent d’obtenir une multitude de gris et de bruns.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment réaliser un carnet de voyage à l'aquarelle

Commencez par peindre une première couche de peinture aquarelle, de préférence en mouillant au préalable les parties à peindre.

Ajoutez ensuite un maximum de détails avec un pinceau fin. Par exemple, les plumes sur l’aile, des griffes… Pour les plus petits détails, attendez bien que le papier soit sec avant de peindre.

Suggérez un relief dès que possible. Par exemple, pour le bec (dégradé blanc-noir), les pattes, le ventre…

Observez bien le modèle pour peindre à l’identique les formes, les couleurs et les détails de l’oiseau. Vous n’êtes pas obligé non plus de TOUT représenter, vous pouvez tout à fait simplifier ou supprimer certaines parties.

Foncez bien les endroits noirs (œil, tête, bec…) en passant plusieurs couches si besoin.

Pour l’œil, laissez un cercle blanc tout autour et un point blanc au centre.

Pour finir, vous pouvez ajouter de la gouache blanche à certains endroits. Ici, j’en ai ajouté entre le blanc et le noir de la tête de l’oiseau. Cependant, la majorité du blanc sur cette aquarelle reste celui du papier.

Un oiseau coloré à l’aquarelle

oiseau coloré

Un intérêt de la peinture aquarelle est que l’on peut facilement s’amuser avec les couleurs.

Choisissez pour cet oiseau un modèle simple, préférez un oiseau noir et blanc.

Mettez du bleu ou du violet à certains endroits censés être noirs (tête, cou) en le dégradant avec le noir.

Faites des dégradés de couleurs “flashies” pour souligner le relief. J’ai utilisé le rouge de cadmuim pâle, l’alizarine cramoisie, le bleu intense, le vert de vessie.

Avant que la peinture ne sèche, étalez la peinture de certaines zones en dehors de l’oiseau avec un peinceau chargé en eau.

Faites un bec, des yeux, des pattes et des ailes bien noirs.

Enfin, après avoir terminé l’oiseau et le décor, tapotez sur le pinceau chargé en peinture pour projeter des gouttelettes sur toute l’aquarelle. Choisissez les mêmes couleurs flashies que celles utilisées pour l’oiseau.

Peindre une branche et des fleurs

Je peins la branche et les fleurs après l’oiseau pour laisser blanc l’endroit où se trouvent les pattes de l’oiseau.

Vous pouvez très bien faire le contraire, en particulier si vous souhaitez peindre un fond sur toute la feuille. Pour cela, évitez de peindre à l’endroit où se tiendra l’oiseau. La peinture aquarelle étant transparente, le fond se verrait sous l’oiseau. Vous pouvez le masquer au drawing gum avant de peindre le fond pour être tranquille.

Les fleurs ont été peintes avant la branche pour éviter de faire apparaître les branches sous celles-ci.

Les fleurs reprennent les mêmes couleurs que l’oiseau pour plus d’harmonie.

Pour peindre les fleurs, il suffit de poser des touches de peinture avec un pinceau chargé d’eau et de pigments sur le papier préalablement mouillé. Les différentes couleurs se fondent entre-elles. N’hésitez pas à mettre à la fois beaucoup de peinture et beaucoup d’eau.

Pour peindre la branche, faites un dégradé gris et/ou marron afin de marquer le relief. Il est également possible de peindre la branche d’une couleur uniforme (gris ou marron) puis de repasser la moitié inférieure de celle-ci avec une autre teinte de gris ou de marron sans forcément faire de dégrader.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Un portrait à l'aquarelle d'une seule couleur

Les branches annexes accrochées à la branche principale doivent être fines. Elles relient les fleurs à la branche principale. Elles ne se voient pas sous les fleurs mais, comme j’ai pu le faire pour l’oiseau coloré, on peut peindre les petites branches entre les fleurs.

A vous de jouer maintenant ! Quel type d’oiseau à l’aquarelle est votre préféré ?

Épinglez cet article sur Pinterest :

Oiseau à l'aquarelle pour Pinterest


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 278
  • 279
    Partages

Cet article a 4 commentaires

  1. Merci beaucoup! J’aime bien le mélange des couleurs expliqué et la technique..

    1. Merci à vous pour votre commentaire !

  2. Merci pour tout ces petits conseils … cela fait longtemps que je veux faire de l’aquarelle et là je m’y mets pour les petits oiseaux si beaux

    1. Merci à vous pour ce commentaire. Bonnes aquarelles !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
katellaquarelle

Vous êtes libre de recevoir le livre "L'essentiel pour débuter l'aquarelle"