Lettering et aquarelle

Lettering et aquarelle

Tout d’abord, un grand merci à Katell de m’avoir invitée sur son blog. J’adore l’aquarelle et j’ai beaucoup à apprendre dans ce domaine. Techniquement difficile si on veut « bien faire », l’aquarelle se prête pourtant facilement à de petites touches déco très simples que j’utilise souvent dans mes œuvres en lettering. L’important, se faire plaisir et obtenir un effet waw avec peu de moyens !

Note : Cet article a été écrit par Y-Lan du blog letteringcreatif.com.

Si vous ne savez pas ce qu’est le lettering

En français, on parle de lettrage mais je pense que le terme est encore moins utilisé que « lettering » qui est le terme consacré et utilisé dans les médias, les livres (même francophones) sur le sujet. Car il faut le dire, le lettering est à la mode.

Mais, déjà, qu’est-ce que le lettering ? Je dis souvent que c’est l’art de dessiner les lettres. Je parle aussi de calligraphie moderne même si la calligraphie relève plus de l’écriture que du dessin. Cette pratique est apparue aux Etats-Unis dans les années 1800 environ avec les peintres en lettres américains qui décoraient les devantures de boutiques. Le lettering a ensuite été beaucoup utilisé dans les publicités, les logos, les vitrines. Le monde anglo-saxon en est particulièrement friand mais cela arrive aussi en France !

Le brush lettering que je vais aborder ici se fait soit avec un feutre pinceau ou au pinceau. On utilise les pleins et les déliés (comme en calligraphie à la plume) en traçant les lettres.

Quelques conseils de base pour le lettering

Si on n’a jamais écrit avec un pinceau, on se rend compte que ce n’est pas si facile à maîtriser. Je vois souvent des débutants mal manier les traits fins et épais et/ou mal les placer. Garder donc en tête cette règle très simple :

Fin en montant et épais en descendant !

Les traits fins sont les déliés et les traits épais sont les pleins. C’est comme à l’école (enfin, je ne sais pas si les nouvelles générations continuent d’apprendre cela puisqu’on n’a plus de plumes depuis un moment !)

Pour cela, il faut débuter en faisant des traits comme sur la photo ci-dessous. On trace des lignes ascendantes et descendantes, des ponts, des montagnes, des boucles. Bien alterner les pleins et les déliés. Il ne faut pas du tout négliger cette partie.

Exercice pour débuter le lettering à l'aquarelle

Ensuite, on peut se lancer sur son aquarelle

Pour ajouter du lettering en aquarelle, plusieurs solutions :

  • Jouer à fond la carte de la peinture et écrire ses jolies lettres avec son pinceau et son aquarelle habituels
  • Ajouter des lettrages avec un feutres résistants à l’eau
  • Profiter des propriétés solubles des feutres pinceaux tels que les Tombow ABT et faire de la « fausse aquarelle »

Je vais vous montrer ces trois exemples.

Matériel requis pour associer lettering et aquarelle

Voici mon matériel :

  • Papier aquarelle
  • Aquarelle (on peut aussi utiliser l’aquarelle liquide par exemple la marque Ecoline que j’adore !)
  • Pinceaux de différentes tailles
  • Feutres (par exemple Tombow ABT brushpen)
  • Feutres Uni ball noir permanents (plutôt fins)
  • Feuille plastique
  • Palette
  • Eau
Le matériel pour le lettering à l'aquarelle

De beaux dégradés ou des fondus

Ecrire directement à l’aquarelle permet d’utiliser les propriétés de cette peinture en particulier les jeux de transparence et les fondus. J’adore utiliser différentes techniques : le mouillé sur mouillé pour les effets « blending » ou des glacis (superpositions de couches après séchage).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Ma première aquarelle : un papillon pas à pas

Préparer en amont vos mélanges de couleurs. Je fais toujours un mélange un peu dilué pour chaque couleur. Obtenir une sorte de liquide qui ressemble à du thé ou du café. Je trempe dans la couleur à chaque nouveau trait (je n’hésite pas à décomposer une lettre en 2 ou 3 traits, je ne trace pas un mot ou une lettre d’un seul tenant). En changeant de couleur entre chaque trait ou chaque lettre, on obtient de très jolies choses.

Lettering à l'aquarelle avec deux couleurs

On peut aussi jouer sur une seule couleur qui se dégrade au fur et à mesure (par exemple en utilisant un pinceau à réservoir d’eau ou en rajoutant de l’eau pour diluer la couleur).

Lettering à l'aquarelle avec une couleur dégradée

Des glacis combinés à une écriture fine

Le lettering, c’est aussi varier les styles et les écritures. Là, je m’amuse à superposer des lettrages de différentes couleurs et taille. Je trace des mots, j’attends que cela sèche et je trace d’autres mots en faisant des superpositions.

Des glacis à l'aquarelle en lettering

Je peux ensuite écrire par-dessus avec un feutre qui résiste à l’eau

Feutre noir pour compléter le lettering à l'aquarelle
Le feutre noir complète ce lettering en glacis

La fausse aquarelle

Uniquement avec des feutres, j’utilise la feuille plastique comme palette en prélevant la couleur sur le plastique avec mon pinceau humidifié. J’aime bien cette technique car je peux mixer de nouvelles couleurs que je n’ai pas forcément en aquarelle.

Utiliser des feutres pour fabriquer de la fausse aquarelle

J’espère que ces exemples vous auront inspirés et donné envie d’ajouter le lettering dans vos compositions d’aquarelle ! J’attends avec impatience de voir vos œuvres !

Pour aller plus loin en lettering, vous pouvez aller consulter les tutoriels et conseils de mon blog letteringcreatif.com et ma chaîne Youtube youtube.com/letteringcreatif. Vous trouverez sur mon blog un ebook pour améliorer drastiquement vos lettrages alors n’hésitez pas !!!

Epingler cet article sur Pinterest :

Visuel lettering et aquarelle pour Pinterest
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 50
  • 50
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.