Aquarelliste : interview de Rémy Lach

Aquarelliste : interview de Rémy Lach

Rémy Lach est un aquarelliste talentueux. Il peint essentiellement des paysages et des scènes de vie à l’aquarelle.

Entièrement autodidacte, il a appris à peindre à l’aquarelle seul, en persévérant pendant 2 ans.

Dans cette interview, Remy Lach vous donne ses meilleurs conseils pour progresser à l’aquarelle, communiquer une ambiance dans votre peinture et vendre vos aquarelles, pour que vous deveniez, vous aussi, un aquarelliste.

Gare à l'aquarelle par Rémy Lach

Voici mes questions à l’aquarelliste Rémy Lach :

Peux-tu nous décrire brièvement ton parcours ?

J’ai une formation académique d’ingénieur classique. C’est un métier que j’exerce depuis 2006.

Niveau artistique, je n’ai aucune formation. Par la force des choses et de mon caractère, je suis d’un naturel plutôt cartésien mais j’ai toujours eu ce petit truc en moi qui voulait créer quelque chose.

J’ai pratiqué les arts visuels comme tout le monde, c’est à dire au collège, 2 heures par semaine ! Pas de quoi casser 3 pattes à un canard 🙂

Comment as-tu découvert l’aquarelle ?

Ce n’est qu’en 2013 que je découvre une vidéo sur l’aquarelle de Direk Kingnok, un aquarelliste thaïlandais.

Et là j’ai pris une grosse claque visuelle.

Un peu comme un enfant qui découvre un film de Walt Disney pour la première fois. Ou un enfant devant un sapin de Noël !! C’était exactement cela que je voulais savoir faire !!

La lumière, les coups de pinceaux, le mouvement de l’eau. Tout était magnifique.

Par contre, à l’époque, c’était de la magie pour moi, littéralement.

Je n’avais jamais entendu parlé d’aquarelle, pour moi il n’existait que l’huile ou l’acrylique… Honte à moi !

Comment t’es-tu formé à l’aquarelle ? 

J’ai commencé à apprendre sur le tas en me procurant un set de 12 1/2 godets à 10 € chez Winsor & Newton.

J’ai appris à tester, à me tromper et à recommencer en regardant des vidéos sur Youtube d’aquarellistes.

Ça a été une traversée du désert avec pas mal de moments où j’arrêtais complètement car découragé. Et puis je revenais sur l’aquarelle pour repeindre et j’étais à nouveau déçu.

Le cycle s’est répété pendant près de deux ans et en 2015, j’ai découvert le mélange des couleurs, les ombres et les lumières et en 2015, j’ai créé une toile que j’ai trouvée vraiment belle.

Elle est accrochée chez moi d’ailleurs. Cette peinture a par conséquent une valeur très sentimentale à mes yeux.

C’est de là que tout est parti. J’ai alors peint 2 à 3 aquarelles par semaine pendant presque deux ans. Mais je dois avouer qu’avant d’atteindre un niveau technique suffisant, ça a été une longue traversée du désert…

Vignes à l'aquarelle par l'aquarelliste Rémy Lach

Quels sont tes meilleurs conseils pour progresser à l’aquarelle ?

Fort de cette traversée du désert, si je devais donner un conseil à ceux qui débutent, je procéderais en 3 étapes:

1. Acquérir les gestes techniques de base : le travail dans le sec et dans l’humide, savoir reconnaître le niveau d’humidité de l’eau sur le papier et comprendre ce qu’on peut faire et ce qu’on ne peut pas faire à chaque niveau d’humidité (par exemple un pinceau humide sur un papier pas complètement sec va créer l’effet chou fleur!!). Savoir mélanger les couleurs, réaliser un lavis uniforme et un lavis dégradé.

2. Choisir un(e) aquarelliste qui nous touche par sa technique, ses toiles mais aussi par sa vision des choses. Ensuite apprendre le maximum de cette personne en observant tout ce qu’elle fait et décortiquer ses gestes et sa technique à la lumière de ce que vous avez appris dans l’étape 1.

Par exemple, observer comment cette personne peint et se dire: « ah là, je reconnais la technique, c’est du mouillé sur mouillé » ou « ah là, je vois comment l’artiste obtient cette couleur, il faut mélanger xxx avec un peu de yyy ».

3. Une fois qu’on a décortiqué la façon dont une toile a été faite, on essaie de reproduire la toile soi-même. Il ne faut avoir aucun complexe à copier car l’objectif n’est pas de trouver son style à ce stade, il est d’acquérir les gestes techniques. Il faut alors essayer de reproduire jusqu’à ce qu’on arrive à un résultat qui nous satisfait. Il ne faut pas hésiter à choisir des sujets simples.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les plus grands mythes de la peinture aquarelle

Après, je considère qu’on atteint un point de bascule au-delà duquel on prend plus de plaisir à peindre car on est moins bloqué par la technique.

Et là… La vraie aventure commence.

Composition, choix d’un sujet, choix de la lumière et des ombres. C’est un nouveau monde aux possibilités infinies qui s’ouvre à nous. Là, on peut commencer à s’inspirer d’autres artistes. Mais je déconseillerais de le faire avant d’avoir un niveau technique suffisant.

Ah, et j’oubliais : se procurer le meilleur papier possible. J’utilise uniquement du 100% coton Arches.

Maisons et ciel nuageux à l'aquarelle par l'aquarelliste Rémy Lach

Pourquoi avoir choisi de peindre des paysages, et seulement des paysages ?

Je trouve que c’est un sujet intarissable, il y a tellement de paysages différents. Et ce sont des sujets qui se prêtent bien à communiquer une ambiance, à rappeler un souvenir, des vacances passées…

Après, j’ai déjà fait des personnages, je ne m’interdis pas de peindre ce que j’appelle des « scènes de vie ».

Les natures mortes et les portraits me parlent moins. Et pour les portraits, il faut un niveau de dessin très élevé. Je n’ai pas ce niveau de dessin aujourd’hui.

Rivière à l'aquarelle par Rémy Lach

Comment arrives-tu à communiquer une ambiance dans tes peintures ?

C’est un savant mélange entre des couleurs désaturées (qui tirent vers le gris), une composition qui fonctionne et une belle lumière.

Le choix des couleurs joue beaucoup, le fait de rester dans le même thème chromatique va créer une vraie ambiance. Imagine une toile verte avec un objets jaune fluo au milieu. C’est une autre forme d’art, mais elle ne va pas communiquer une ambiance lumineuse cohérente. 

Paysage de campagne par Rémy Lach

Comment choisis-tu la photo qui te servira de modèle ?

Je choisis la photo essentiellement sur le potentiel de composition.

Je dis bien potentiel car parfois la photo n’a pas une composition à tomber mais en rajoutant une ombre par là et un personnage par ci, ça peut transformer la photo.

Là je décortique mon processus de pensée, mais en réalité je choisis beaucoup au feeling et à l’envie du moment.

Quel est ton processus pour passer de la photo à la peinture ? (composition, simplification…)

C’est exactement ça. Je modifie d’abord la composition.

Sur l’ordinateur, je vais pas exemple rogner pour passer d’un mode paysage à un mode portrait.

Si ça fonctionne, alors je simplifie au maximum (comprendre je supprime de la photo) pour ne conserver que l’essentiel. 

Ski à l'aquarelle par l'aquarelliste Rémy Lach

As-tu des conseils à donner aux personnes qui veulent vendre leurs aquarelles ?

Même si on parle beaucoup du digital, j’ai vendu toutes mes toiles lors d’expositions. C’est la meilleure école pour avoir un retour objectif sur tes toiles :

– Tu vas voir quelles toiles plaisent

– Tu vas comprendre ce que les gens ressentent lorsqu’ils voient tes toiles. Les gens te parlent avec leur cœur à ce moment, il faut te noter mot à mot tout ce qu’ils disent, c’est une mine d’or.

– Tu vas apprendre à négocier (un peu)

En ce qui me concerne, j’ai déjà vendu une douzaine de toiles lors d’une seule exposition en 2017. Elle s’appelait Aquarella et elle se déroulait à Rueil Malmaison.

Après, mais c’est un travail de plus longue haleine, il y a internet. Si tu veux tester, il existe Etsy mais je n’ai jamais testé. Par contre, l’effet levier est beaucoup plus important.

C’est aussi la raison pour laquelle j’ai créé une chaîne Youtube : je sais que ça va me prendre longtemps avant de commencer à avoir un peu de traction, mais d’une part je ne suis pas pressé et d’autre part le potentiel est plus important que de faire des expositions je trouve.

Quels sont tes projets pour la suite ?

Je vais me concentrer sur le fait de peindre 2 à 3 aquarelles par semaine et sortir une vidéo Youtube par semaine.

J’aurai atteint un premier gros objectif le jour où ce que je fais plait assez pour que les gens m’achètent une toile originale via internet.

Du coup, pour la suite, je souhaiterais que Youtube me permette de me faire suffisamment connaître pour pouvoir donner des cours à l’aquarelle.

Coucher de soleil à l'aquarelle par Rémy Lach

Les questions des lecteurs du blog à l’aquarelliste Rémy Lach

Comment fait-on pour que le papier ne gondole pas quand on le mouille, quel genre de pinceau utiliser ? Est ce qu’on appuie ou frôle le papier ?

Je scotche le papier sur une planche de bois en étirant le papier au maximum. Je conseille de choisir du 300 grammes pour éviter qu’il ne gondole trop.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment trouver son style artistique

Il y a trois facteurs à prendre en compte et ils concernent le papier:

– Est ce que le papier est assez dense (300 grammes plutôt) ?

– Est ce qu’il est de bonne qualité (100% coton plutôt)?

– Est ce qu’il est assez étiré ?

En terme de pinceaux, je préconise des pinceaux à lavis pour les lavis (évidemment 🙂 ), et un pinceau synthétique avec une bonne pointe, qui charge moins en eau mais qui permet de faire du détail.

Lorsqu’on peint à l’aquarelle, il faut frôler le papier 99% du temps. C’est un medium gracieux et délicat, il faut le traiter comme tel.

Aquarelle marine par l'aquarelliste Rémy Lach

J’ai l’impression qu’il peint non à plat mais sur une espèce de chevalet. Est-ce vrai ?

Oui, je peins avec le papier incliné de 20° environ, c’est ce que j’explique dans ma dernière vidéo sur les astuces essentielles à l’aquarelle ! 

Comment fait-il pour arrêter la coulure de peinture à l’horizontal ? (quantité d’eau ? à sec, sur papier humide ?…)

Je n’ai peut être pas bien compris la question. Si la question est de savoir comment je créé une sorte de « ruisseau » d’eau lorsque je fais un lavis par exemple, c’est parce que je travaille sur du sec avec une quantité d’eau modérée. Et l’inclinaison de la planche permet, grâce à la gravité, d’amener l’eau vers le bas. 

Travaille-t-il uniquement sur photos ou supports d’images ou à l’extérieur ?

J’ai un travail à plein temps à côté, alors je ne peins que sur photo le soir. J’ai testé une ou deux fois à l’extérieur, c’était très sympa mais la logistique est plus lourde. 

Ville à l'aquarelle par l'aquarelliste Rémy Lach

Quel a été son parcours (formatif, expériences professionnelles, rencontres d’autres artistes) et pourquoi cet artiste a-t-il choisi l’aquarelle plutôt qu’une autre technique ?

Pour mon parcours, j’ai répondu dans la toute première question.

Pour le choix de l’aquarelle, voici les 3 raisons qui m’ont poussé à choisir l’aquarelle :

– C’est un medium rapide. Je peins une toile en 1 heure en moyenne (mais tout le processus de recherche, de composition etc. prend beaucoup plus de temps que cela), cela me permet d’apprendre et d’itérer rapidement.

– C’est un medium peu cher. Cela fait des années que j’ai mes pinceaux, la peinture en tubes dure très longtemps et le papier n’est pas cher comparé à des châssis entoilés. 

– C’est un medium non nocif. Juste de l’eau et des pigments, pas d’essence de térébenthine ou autres joyeusetés 🙂

J’ai déjà peint à l’huile et à l’acrylique, pinceaux comme couteaux. Pour ma part, je n’ai rien trouvé de plus envoûtant que l’aquarelle. Lorsque les pigments fusent et que l’aquarelle se peint presque « toute seule », je suis dans un état second. Et cette sensation, je ne l’ai retrouvée avec aucun autre medium.

Plage à l'aquarelle par l'aquarelliste Rémy Lach

Merci beaucoup à Rémy Lach pour avoir répondu à mes questions et à celles des lecteurs !

Voir le site internet de Rémy Lach

Suivre Rémy Lach sur Youtube

Rémy Lach est curieux de savoir quelles sont les aquarelles qui vous plaisent le plus parmi toutes celles présentes dans cet article.

Alors n’hésitez pas à le lui dire dans les commentaires de cet article !

Épingler cet article sur Pinterest :

Aquarelliste Rémy Lach Pinterest

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 75
  • 214
    Partages

Cet article a 36 commentaires

  1. Alexandrine

    Bonjour
    Je préfère celle avec les bateaux et la dernière.
    Bonne fin de semaine !
    Alexandrine

    1. Remy

      Merci pour votre retour Alexandrine. J’aime beaucoup les bateaux aussi ! Cette peinture est basée sur une photo prises par des amis en Islande. Je posterai une vidéo dans les prochaines semaines dessus, vous verrez ainsi comment je l’ai peinte 🙂
      En ce qui concerne la dernière, vous parlez de la plage? Le cas échéant, c’est un paysage de vacances passées à Saint-Nazaire il y a de cela 3 ans… Que le temps passe vite !
      A très bientôt.
      Rémy.

  2. Dominique

    Franchement je les aime beaucoup tous!
    Je les ai fait défiler plusieurs fois pour en choisir un ou 2, mais je n’arrive pas à choisir car chacun apporte quelque chose de différent…
    Bravo Rémy, j’aime cette délicatesse mêlée à une certaine force
    J’aime les luminosités, les tons, les sujets, les ambiances , perspectives, ciel, mer, plans…
    Mon œil de débutante analyse et admire tout
    Bravo

    1. Remy

      Merci Dominique pour votre commentaire, il me fait vraiment chaud au coeur. Si vous avez été touchée par mes peintures, je suis un homme comblé !! C’est vraiment ce que j’essaie de communiquer à travers mes aquarelles.
      J’espère que vous trouverez toujours autant de plaisir à me voir évoluer.
      A très bientôt.
      Rémy.

  3. Yveline

    Je ne saurais pas en choisir une seule: j’aime beaucoup l’ambiance de vos tableaux.je ne suis pas attirée par les paysages d’habitude car je les trouve souvent trop statiques…ce n’est pas le cas ici : Vos ciels sont magnifiques.

    1. Remy

      Merci Yveline, c’est très gentil de votre part. C’est vrai que les ciels sont un thème très bien adapté à l’aquarelle. Ils peuvent donner de très belles peintures. A très bientôt.

  4. Bakoly

    Bonjour Remy. J’ai beaucoup aimé la dernière photo au bord de la mer. Je ressens un vrai silence, le calme et la douceur en regardant cette photo. Ça m évoque la nostalgie de mon Pays. C’est vraiment apaisant cette photo. Merci de nous avoir partagé votre monde d aquarelle.

    Bakoly

    1. Remy

      Bonjour Bakoly. Merci pour votre commentaire. C’est vrai que la peinture sur la plage me fait aussi me sentir reposé et zen. De quel pays venez-vous?

  5. Laura

    Hello ! Dur dur d’en choisir une, en effet… Pour ma part, j’aime beaucoup les champs de vignes (ça me rappelle la maison 😉 ), mais je suis aussi fascinée par les contrastes et la lumières de la piste de ski… Et le ciel qui se reflète dans l’eau, sur la peinture suivante, est juste majestueux.
    En tout cas, à chaque fois, une ambiance se dégage de la peinture, c’est superbe !

    1. Remy

      Bonjour Laura, merci pour votre commentaire. Cela me fait vraiment plaisir de voir que plusieurs toiles vous plaisent. Je suis allé faire un tour sur votre blog, il est vraiment bien fait ! Votre article sur la palette à remplir à l’aquarelle est super, j’ai moi-même testé cette technique de remplissage des godets vides par de la peinture en tube pendant des années ! Très économique.

  6. Tailliez Serge

    Super résultats pour une si courte carrière menée en parallèle d’une vie professionnelle ! j’apprécie le bord de mer et le mariage de la technique humide pour la plage et les constructions et la technique sèche pour faire apparaître l’écume des vagues. Les autres aquarelles sont très intéressantes aussi mais j’ai une impression de manque d’horizontalité (le pont) ou de référence à l’horizontalité (les pistes de ski, la rivière), c’est sans doute dû à la prise de vue, il suffit parfois de corriger la photo d’un demi-degré. je confirme aussi les affres des débuts à l’aquarelle, ne pas se décourager devant un taux d’échecs important, il faut juste analyser le pourquoi, se faire conseiller ou regarder comment d’autres ont traité les mêmes difficultés
    tous mes encouragements pour la suite!

    1. Remy

      Merci Serge, c’est très gentil de votre part. Je trouve que la technique sèche pour l’écume est compliquée car on n’a vraiment pas le droit à l’erreur ! Merci pour vos critiques sur la ligne d’horizon, effectivement la photo pour la piste de ski était ainsi et j’avais trouvé le plan d’intéressant, cela changeait 🙂
      Et il est vrai que le taux de rebut était très important à mes débuts ! Mais voyons le comme un investissement… Merci pour vos encouragements. A très bientôt.

  7. Lescrainier

    Bonjour Remy. J’ aime toutes vos aquarelles mais j’ai quand même une petite préférence pour les bateaux. Les couleurs sont très jolies, tellement réalistes et lumineuses. Je vous envie.

    1. Remy

      Bonjour, merci pour votre commentaire. Effectivement j’aime aussi beaucoup celle des bâteaux. Je posterai prochainement la démonstration en accélérée sur ma chaîne Youtube si cela vous intéresse ! A très bientôt. Rémy.

  8. Tollet

    Bonjour. Et bravo. Choix difficile. Malgré tout ….je préfère la. 1 4 5 6 J aime vraiment la 1 . Ce n est pas un paysage . La 1. On ressent l imposant,d une gare , se sentir petit , et l arrivée vers la lumière
    Pour les autres ,j aime beaucoup vos paysages , on ressent vraiment la perspective pour donner cette sensation de lointain , j aime beaucoup vos couleurs , leur dégradé je les retrouvent dans les miennes
    Dans celle du pont ,je l aime ….hormis le ciel qui ecrase . Voilà ,je fais aussi de l aquarelle, car j aime beaucoup cette façon de s exprimer…en douceur et aussi en plus réaliste . Je fais aussi du crayon
    ,portrait arrière petits-enfants

    1. Remy

      Bonjour Tollet, merci pour votre commentaire. Oui la gare est celle de Frankfurt, la lumière de la photo était magnifique. Je posterai prochainement la vidéo en accélérée sur ma chaîne Youtube, je me suis trompé dans le fimage car je n’ai commencé à filmer qu’après le premier lavis, mais vous verrez quand même pas mal de choses. C’est super que vous dessiniez, c’est vraiment une base indispensable pour faire des portraits ! Je vous souhaite bon courage pour votre périple artistique à ce moment-là 🙂

  9. Catherine

    Je confirme qu’il est difficile de choisir. Je les aime toutes, pour l’atmosphère qu’il s’en dégage, la palette de couleurs choisies, la sérénité qu’on ressent à la vue de ces paysages. Après les avoir toutes regardées plusieurs fois, je choisirai celle de la rivière qui serpente vers le village et aussi celle avec le magnifique ciel au-dessus d’un plan d’eau.
    Bravo! Belle continuation!

    1. Remy

      Merci Catherine, celle de la rivière avait reçu énormément de critiques positives à chaque exposition que j’ai pu faire. Elle a d’ailleurs failli être vendue à plusieurs reprises, mais au final elle est encore chez moi, bien au chaud 🙂 Merci pour vos encouragements, j’espère que mes futures aquarelles vous plairont !

  10. Sophie

    Bonjour Rémy,
    Pour ma part j’ai beaucoup aimé la gare avec ses silhouettes, la présence humaine donne de la profondeur.
    Bravo pour ces aquarelles harmonieuses et maîtrisées qui m’évoquent une forme d’humilité.
    Merci pour le partage,
    Sophie

    1. Remy

      Bonjour Sophie. C’est vrai que la présence de personnages donne l’impression que ça vit, ça bouge dans cette gare 🙂 Merci pour vos compliments, c’est très rare qu’on ressente de l’humilité dans mes aquarelles et cela me touche particulièrement. J’espère que mes futures toiles vous plairont également !

  11. Danièle

    Je trouve la luminosité de l’aquarelle de la plage magnifique. L’effet réverbération est très réaliste et transmet une intimité très forte.
    Merci pour le partage.

    1. Remy

      Merci Danièle, c’est vrai que la plage renvoie une impression de paisibilité je trouve. J’espère que mes prochaines aquarelles vous plairont autant que celle-ci 🙂 A bientôt.

  12. Remy

    Merci Danièle, c’est vrai que la plage renvoie une impression de paisibilité je trouve. J’espère que mes prochaines aquarelles vous plairont autant que celle-ci 🙂 A bientôt.

    1. Remy

      Merci Philippe. Je suis complètement d’accord avec vous sur le fait que la composition d’un visage est une combinaison complexe de tâches et de valeurs. C’est tellement limpide à présent que je l’ai lu sur votre blog. Bien à vous.

  13. Mohamed

    merci pour les conseils d’or. je suis impressionné par la reflet sur la surface de l’eau, c’est très réaliste. Bravo

    1. Remy

      Merci Mohamed, c’est vraiment gentil. Les reflets de l’eau sont réalisés dans le mouillé, c’est vrai que j’adore cet effet également ! A très bientôt.

  14. Mohamed

    C’est très réussi, Bravo

  15. Aurélie

    J’aime beaucoup le coucher de soleil. Les couleurs me parlent…
    Merci pour ces conseils très intéressants et qui clarifient les différentes étapes à franchir.
    Quand on débute (c’est mon cas), on est souvent frustré en effet par le manque de technique (pourquoi la couleur ne s’est-elle pas fondu ? Elle aurait dû se fondre !!! …et ce pinceau à lavis qui ne veut pas relâcher la couleur qu’il a emmagasinée… et pourquoi je n’arrive pas à faire des teintes sombres ?? etc.).
    Votre « traversée du désert » de 2 ans me rassure, dans un sens.

    1. Remy

      Bonjour Aurélie,
      Merci pour votre commentaire.
      Ahah effectivement je me reconnais bien dans vos propos.
      « Mais je ne comprends rien en fait à ce médium!! » C’est vrai que les teintes sombres ne sont pas évidentes à gérer, surtout que le risque est qu’on se retrouve avec une bouillie infâme sur le papier!!
      Si cela peut vous intéresser, j’ai créé pour une vidéo GRATUITE filmée en temps réel et en FRANCAIS où je vous montre comment je peins un paysage à l’aquarelle de A à Z. En plus de la peinture en elle-même, Je détaille tout le matériel que je recommande et les plus grosses erreurs que mes élèves font.
      Je pense qu’elle vous aidera 🙂 Et cela m’intéresse d’avoir votre retour si vous la visionnez !!
      Vous pouvez accéder à cette vidéo gratuite en cliquant sur le lien suivant: https://remylach.com/cours-peinture-video-paysage-aquarelle-remy-lach/
      Encore merci pour votre commentaire, j’espère que mes prochaines vidéos vous plairont autant 🙂

  16. De Viaris

    Dominique V.
    Toutes vos aquarelles sont belles.
    J’ai été très intéressée par votre parcours car j’ai vécu presque le même avec toutes les émotions’ les désespoirs, les échecs, les renoncements (non définitifs heureusement) )les infidélités en allant vers l’acrylique et l’huile puis les retours pour retrouver la magie de l’eau dans sa rencontre avec le papier. L’apprentissage du matériel, l’importance du papier, le chemin indépendant de l’eau . J’admire le travail des grands aquarellistes de notre époque pour ne citer que Jean Louis Morelle. Que de travail pour en arriver là!
    Merci de donner la possibilité de vous regarder travailler et de publier vos aquarelles pour notre plus grand plaisir.

    1. Remy

      Bonjour Dominique,
      Merci beaucoup pour votre commentaire. Effectivement de grands aquarellistes français ont consacré leur carrière à la pratique de ce medium.
      Il est tout à fait normal d’aller explorer les autres mediums, je ne considère pas cela comme une “infidélité”, c’est plutôt une expérience dont on retire des leçons sur nous et sur notre apprentissage qui nous permettent d’encore mieux choisir nos expériences futures, ici notamment l’aquarelle !
      J’espère que mes futures vidéos vous plairont.
      Je vous souhaite une très bonne journée.

  17. Remy

    Bonjour Dominique,
    Merci beaucoup pour votre commentaire. Effectivement de grands aquarellistes français ont consacré leur carrière à la pratique de ce medium.
    Il est tout à fait normal d’aller explorer les autres mediums, je ne considère pas cela comme une « infidélité », c’est plutôt une expérience dont on retire des leçons sur nous et sur notre apprentissage qui nous permettent d’encore mieux choisir nos expériences futures, ici notamment l’aquarelle !
    J’espère que mes futures vidéos vous plairont.
    Je vous souhaite une très bonne journée.

  18. Julie

    Elles sont toutes très belles ces aquarelles. A défaut donc de dire celles que je préfère (c’est trop dur !), je dirais que j’ai moins d’affinité avec celle du paragraphe « Pourquoi avoir choisi de peindre des paysages » et celle de l’ambiance dans les peinture (paragraphe suivant).
    Bravo !!

    1. Remy

      Merci Julie pour votre commentaire. C’est une bonne façon de voir les choses que d’avoir sélectionné celles qui vous plaisent le moins ! A très bientôt, j’espère via mes mails privés ou sur ma chaîne Youtube 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.